Se remobiliser au travail ou changer de métier ? Le bon choix


24/03/2022

Notre expérience en accompagnement nous amène à ce constat formel : à l’issue d’un bilan de compétences, un tiers des personnes décide de s’engager dans une réorientation de carrière voire une reconversion totale.

66% des bénéficiaires choisissent donc, après avoir mené une profonde réflexion sur leur situation, de consolider leur évolution, voire d’élargir l’éventail de leurs compétences. Ils préfèrent cultiver l’art de rester dans leur organisation tout en redonnant de l’énergie et du sens à leurs missions. Loin d’être une décision subie, il s’agit d’un choix murement réfléchi.

Cet article ambitionne de vous transmettre notre retour d’expérience, en vous livrant les éléments clés ayant permis à nos bénéficiaires de prendre la décision qui leur convient le mieux.

Travailler sur soi

Connaître ses talents

A compétences techniques égales, le savoir-être et les qualités font la différence, les soft skills étant de plus en plus recherchées et valorisées dans le monde professionnel.

Pour capitaliser sur ses talents naturels, il est incontournable d’amplifier la connaissance de soi (voir notre article à ce sujet). « Pour s’élever il faut d’abord descendre en soi » disait Voltaire. C’est une démarche dont nos bénéficiaires sortent invariablement grandis ce qui leur permet de prendre une décision éclairée pour la suite de leur carrière.

Une fois leurs forces identifiées, les personnes ayant eu à cœur de les développer, les exploiter et les valoriser dans leur environnement professionnel ont pu être à la fois davantage dans le plaisir, et plus confortable dans l’exercice de leurs fonctions. Sans compter que cela leur a donné davantage de rayonnement et de visibilité pour décrocher des missions inspirantes.

Identifier les sources de motivation

S’interroger sur ce qui motive au travail et ce qui met en énergie est une démarche incontournable pour trouver sa place.

Lister les expériences les plus motivantes et celles qui au contraire placent dans l’inconfort débouche généralement sur une réflexion productive.

Nous faisons souvent réfléchir nos bénéficiaires sur ce qui les met en énergie, sur les tâches qu’ils peuvent tenir pendant plusieurs heures sans voir le temps passer ou sans avoir l’impression de travailler. Ces activités sont à l’évidence une grande source de motivation. Cette réflexion est d’autant plus intéressante que les activités que l’on prend plaisir à faire naturellement peuvent devenir de futures compétences.

Découvrir ses valeurs

Les valeurs dirigent la satisfaction au travail, elles permettent de comprendre ce qui fait sens. Travailler en cohérence avec ses valeurs est un formidable amplificateur de motivation.

De nombreuses personnes réalisant un bilan de compétences expriment le désir de changer d’entreprise du fait d’une dissonance avec leurs valeurs, une perte de sens et un sentiment d’inutilité au travail. Sauf que bien souvent, l’herbe n’est pas plus verte ailleurs…

En ayant découvert ses valeurs, on peut les cultiver, en prendre soin et revendiquer des missions en cohérence avec ce qui nous porte. Vous trouverez sur internet des tests pour découvrir vos valeurs, les définir et les hiérarchiser.

Faire un 360°

Recevoir des feedbacks sur ses points forts et points faibles à travers un 360° est un accélérateur de prise de conscience, et aboutit souvent à la valorisation de ses atouts, ainsi qu’à l’amélioration des compétences plus faibles.

Des exemples de questionnaires 360° sont facilement accessibles sur internet. Il est possible de les personnaliser et pourquoi pas d’ajouter une liste de soft skills sur lesquelles on souhaite avoir un un retour.

Gérer ses émotions négatives

Durant nos accompagnement, les personnes évoquent souvent des situations de tension. Nous les explorons pour identifier l’émotion négative ressentie. Se demander pourquoi telle émotion se manifeste, pourquoi elle est apparue, et ce qui l’a déclenchée permet de mieux la cerner et de commencer à l’apprivoiser.

Cette émotion est le témoin de l’histoire de la personne, de ses expériences de vie, de ses valeurs, et apporte souvent une prise de conscience de ce qui se joue pour la personne.

Cette exploration nécessite en général un regard extérieur. C’est pourquoi il peut être utile de bénéficier d’une aide pour parvenir à gérer son équilibre émotionnel. Il existe plusieurs solutions, comme une formation en gestion des émotions, un accompagnement par un coach, ou par un thérapeute.

La carte n’est pas le territoire

Ce célèbre présupposé de PNL met en évidence que chaque individu a ses propres filtres, ce qui induit que personne n’a la même représentation de ce qui l’entoure.

Ainsi, quand une situation professionnelle sujette à interprétation se présente et risque d’altérer le jugement, nous suggérons à nos bénéficiaires de demander le point de vue des autres afin d’obtenir des grilles de lecture différentes, et de mesurer leur propre décalage avec la perception des autres. C’est l’occasion de rééquilibrer les interprétations négatives et de s’en détacher.

Faire appel à une aide extérieure

Deux types de professionnels auront des techniques spécifiquement dédiées à ces sujets :

Le consultant en bilan de compétences dont l’objectif est d’aider à trouver le parfait équilibre entre :

• ce que l’on sait faire

• ce que l’on aime faire

• ce pourquoi on souhaite être reconnu professionnellement et rémunéré

• ce que l’on « apporte au monde ».

L’épanouissement professionnel étant au bout de cette équation à 4 inconnues, on ressort avec un projet professionnel clarifié et une feuille de route.

Le Coach professionnel

Son objectif est de guider son client vers l’atteinte de ses objectifs dans une démarche orientée solution. Le coach aide la personne à prendre de la hauteur, à identifier ses émotions et ses freins, et à découvrir ce qui la porte. Ce faisant, elle découvre les clés pour se mettre en action.

Dans l’idéal, la combinaison des deux approches est optimum. Pour préserver un tarif attractif, il faudrait qu’un organisme développe une offre globale… Tiens justement, nous l’avons créée chez ActivHorizon ! Consultez notre formule Premium« .

Mettre ses talents au service de la communauté

Ce travail sur soi initié, la personne est apte à prendre les rênes et commence à imprégner ce qui est important pour elle dans son activité professionnelle. En exploitant au maximum ses qualités et ses forces, elle en fait profiter ses collaborateurs et ses équipes. Outre un meilleur épanouissement au travail, cela apporte de façon naturelle des opportunités professionnelles.

Voici quelques suggestions que nous soumettons à nos bénéficiaires :

.Si la personne est dynamique, enthousiaste et de bonne humeur

Elle peut fédérer, créer de l’élan, de l’énergie pour impulser un projet, devenir un élément moteur pour l’équipe, animer une séquence ou un événement.

.Si elle est créative

Elle peut proposer des idées, tenter de petites innovations, suggérer d’autres façons de faire pour gérer un projet ou résoudre un problème.

.Si elle a du sens pratique

Elle peut chercher un moyen d’apporter son support concret sur un projet ou à différentes équipes.

.Si elle a une grande capacité d’écoute et d’empathie

Elle sera utile en opérant de la régulation interne et en favorisant le dialogue ou le désamorçage des tensions. Pourquoi pas en participant aux instances représentatives du personnel, ou en se rapprochant du rôle de Chief Happiness Officer ?

.Si elle est douée pour écrire, communiquer

Elle peut proposer son aide à ceux qui doivent rédiger des documents, ils y seront sensibles. Elle peut également proposer d’écrire un article dans le journal interne, ou contribuer à une action de communication.

.Si elle est portée par des valeurs puissantes

Il lui appartient de trouver les activités qui lui permettront de les mettre à profit. Ses valeurs sont un véritable moteur, elles lui donneront l’énergie de déplacer des montagnes.

Quel que soit le contexte, nous conseillons à nos bénéficiaires de sortir de leur routine, de révéler, développer et mettre en valeur leurs talents en se rendant utile aux autres. Ceux-ci en seront reconnaissants et la personne sera plus visible.