Portabilité du DIF


définition

La portabilité du DIF est un dispositif qui permet aux salariés de conserver leurs droits acquis au titre du Droit Individuel à la Formation (DIF) même après la fin de leur contrat de travail. Le DIF était un dispositif permettant aux salariés d'accumuler des heures de formation pour les utiliser ultérieurement, par exemple pour suivre une formation de reconversion professionnelle ou pour se former dans le cadre d'une évolution de carrière.

Avec la mise en place du Compte Personnel de Formation (CPF), le DIF a été remplacé. Cependant, les salariés ayant accumulé des heures de DIF avant la mise en place du CPF peuvent les conserver et les utiliser dans le cadre de leur formation professionnelle continue.

La portabilité du DIF signifie donc que lorsqu'un salarié change d'employeur ou devient demandeur d'emploi, il peut faire valoir ses droits acquis au titre du DIF auprès de son nouvel employeur ou auprès de Pôle Emploi. Ces droits portent sur le nombre d'heures de formation cumulées pendant leur précédent contrat de travail.

Il est important de noter que pour bénéficier de la portabilité du DIF, le salarié doit disposer d'un certificat de travail mentionnant le nombre d'heures de DIF acquises et non utilisées. Ce certificat doit être remis par l'ancien employeur.

La portabilité du DIF offre donc une opportunité aux salariés de continuer à se former même après la fin de leur contrat de travail, facilitant ainsi leur reconversion professionnelle ou leur évolution de carrière.